Melbourne: Le dernier mois.

Je ne pensais pas publier cet article, et pourtant… Je suis en France depuis 3 semaines maintenant. Le retour est beaucoup plus difficile que prévu. Des choses qui manquent, comme les Tongs ! Je ne suis pas prête pour le moment à rester en France, je le comprends doucement. Seul moment d’inspiration et d’évasion ces temps-ci: lire et penser aux prochaines destinations. 

Cependant je tiens à partager avec toi mes dernières lignes écrites à Melbourne, en Australie…

Soleil, petite brise chaude sur le balcon. Café en main. L’envie de méditer. Je m’assois prends mes écouteurs et découvre l’application « Petit Bambou ». Etrange impression. Première fois que je vais faire cet exercice avec une voix en Français. Je ferme les yeux et me laisse guider.

Ce matin je réalisais qu’il me restait tout juste 20 jours ici. En Australie. A Melbourne. Je devrais pourtant être habituée à dire au revoir à une ville, des gens. La France. L’Irlande. L’Australie. Pourtant ce good bye qui arrive me laisse un arrière goût désagréable. Je sens que tout ce passera bien pourtant. Mais l’envie de rester dans un pays, une ville n’a jamais été aussi fort que maintenant. Je ne sais pas encore si ces lignes iront sur le Blog. L’inspiration est là. Je ne sais pas encore ce qui me manquera le plus. Pourtant je n’ai rien ici qui me retient. Rien de matériel. J’ai oublié l’idée de trouver un travail pour les quelques jours restant. Ce sera difficile. Pas possible de faire tout ce dont j’ai envie. Cela dit envie de profiter à fond de ces derniers instants. Derniers jours. Melbourne I Love You. Groupe Facebook ou page Instagram. Je ne pensais jamais dire ça un jour. Je pourrais tout à fait vivre au final dans une ville comme Melbourne. Des événements tous les weekend gratuits. Des expos, des concerts. Une ambiance. Des rencontres. Du Français type à l’adorable Australien. Bien sûr il y a des gens c*** partout. Mais je retiendrai que le meilleur de cette année. Les australiens les plus adorables rencontrés en Australie Méridionale. Le coeur sur la main.

Les magasins. Tout ce que tu veux, tu peux le trouver. Du thé magique de chez T2, aux plantations dans la forêt de DAINTREE dans le Queensland. Au café du plateau d’Atherton, aux fruits exotiques. Ces petites allées avec ces boutiques cachées et mystérieuses. Aux arcades qui peuvent te faire traverser la ville sans prendre la pluie. Aux transat’ de Federation Square pour juste prendre le soleil. Fermer les yeux et écouter le jeudi soir les artistes sur la scène. Tous les cafés. Lord of the Fries. Bon ok moins glamour mais c’est le Fast Food Véggie ! Et ça, ça compte. Tous ces choix pour les Foodies. Tous les restaurants, brunch, breakky. Ou juste les endroits où s’arrêter, se poser prendre le soleil et juste profiter. Ces parcs, le bord de la Yarra. Je ne sais pas trop ce que je n’aime pas dans cette ville.

Le retour sera difficile je le sais. Je tacherai de continuer de te raconter mon périple, mes souvenirs. En espérant continuer de t’inspirer. Je ne sais pas encore où ma prochaine aventure m’amènera. Mais je n’ai pas peur de ce nouveau challenge. Je l’attends. Ce sera dur. Mais après tout. J’ai vécu beaucoup de choses cette année.

Aujourd’hui, une idée en tête. J’hésite encore. D’ici quelques semaines ma décision sera prise.

Queensland, Australie

Amandine

Une belle et douce année 2017

On oublie les résolutions que l’on ne tient pas ou pendant très peu de temps.

On profite du moment présent.

On respire et on se libère de ce qui est inutile.

Pensée positive.

Belle et douce année je vous souhaite à tous.

Voyage, inspiration et chocolat.

img_0298

img_9003

Outback journée #9: Uluru

Good Morning,

Le compte à rebours avance. Noël, Nouvel An et surtout le retour en Europe. Beaucoup me demande ce que je vais faire après l’Australie. C’est une excellente question ! Si tu as des idées pour moi, elles sont les bienvenues. Différentes idées en tête, laquelle prendra le dessus ? Bien évidement si tu me connais un peu aussi, tu sais très bien qu’il faut s’attendre à tout. Oui j’ai bien dit à tout, on ne sait pas ce qui peut arriver et les nouvelles opportunités qui peuvent se présenter du jour au lendemain.

img_9003

Après mon passage dans la Vallée des Vents et la Malpa Gorge, je me retrouve face à CE rocher. ULURU. Rocher sacré pour les deux communautés Aborigènes qui se partagent le domaine. Il y a une marche, la base walk; une marche de 10,6km. On en fait le tour complet. On découvre les lieux pour les femmes et ceux pour les hommes. Des interdictions de prendre des photos ou vidéos dans certaines parties. Cette interdiction n’est pas pour embêter les touristes, non. C’est davantage pour éviter que d’autres communautés aient accès aux connaissances peintes sur les parois.

img_9010

img_9023

img_9080

Les deux communautés sont absolument contre le fait de monter, escalader Uluru. C’est un lieu sacré. Rempli d’histoire. Des générations se sont transmises ici sur ces terres des valeurs, des modes de vies, des connaissances. L’apprentissage de la chasse ou de la cueillette par exemple. Comment survivre dans ce climat sec et chaud. Où trouver des baies, de l’eau, des animaux afin de vivre. Vivre oui mais en harmonie avec la nature, en la respectant.

img_9084

img_9115

Depuis la première fois que je suis venue ici, les lieux ont bien changé. Plus d’infrastructures pour les touristes. Mais aussi plus d’informations sur leurs manières de vivre. La « ville » Ayers Rock ressemble juste à un resort: Hôtels, campings et attractions.

img_9130

Je dois l’avouer, j’ai tout de même pris je ne sais pas combien de photos. Sous tous les angles. Du lever au coucher.

img_8679
Lever du soleil à Uluru.
img_8717
Coucher du soleil, Uluru
img_8848
Coucher du soleil, Uluru, quelques minutes de différence.

A Uluru, il y a aussi la Mala Walk de 2km. Celle-ci mène à un trou d’eau calme et serein. Je m’y suis accordée quelques minutes de méditation. Cet endroit est vraiment apaisant ! Ferme les yeux et écoute les bruits autour de toi. Si tu as de la chance et pas trop de personnes. C’est un pure moment de relaxation !

img_9143

img_9152

Amandine qui n’a pas trop envie de revenir en France…

xx

Outback journée #8: La Vallée des vents et la Malpa Gorge.

Bonjour à tous !

J’espère que tu vas bien avec l’automne qui s’est bien installé ou peut être l’été qui arrive si tu me lis depuis Down Under. Ce coup-ci c’est vraiment la dernière ligne droite pour moi en Australie. Un mois restant dans ce pays avant la fin de mon visa.

J’ai décidé de revenir un petit peu sur ma traversée dans la Cambrousse dixit l’Outback Aussie. Si jamais tu as loupé le début, ca commence par ici. Avant tout je tiens à te signaler la mise à jour de ma Bucket List. Tu sais bien, ma liste d’envie de voyages ou objectifs de vie. Va vite voir et dis moi ce que tu en penses.

Uluru et au loin Kata Tjuta. (Vallée des vents et Malpa Gorge)

On se re-concentre un peu sur la traversée pas si désertique que ça en fin de compte. Après le passage dans l’état du Territoire du Nord et le Mont Connor, nous voilà dans la Vallée des vents. J’avais déjà fait cette marche il y a quelques années. J’avais a-do-ré ! Et bien figure toi que c’est toujours le cas. L’endroit est paisible. C’est beau. On se sent tout petit face à cette vue incroyable.

La vallée des vents (Valley of the Winds) est une marche de 7,4 km. Dans le Parc National d’Uluru – Kata Tjuta. A savoir s’il fait trop chaud, à partir de 11h la marche sera fermée. Alors selon quand tu y vas, renseigne toi bien avant.

img_8877

img_8889

img_8899

img_8915
Karingana Lookout, Vallée des vents.
Karingana Lookout, Vallée des vents.

img_8931

img_8979

Après avoir admiré la vallée. Nous reprenons la route pour faire une marche dans la Malpa Gorge. C’est environ 2.6km avec retour. La marche est assez facile. Je dois admettre que la fin m’a un peu déçue. Cela dit le paysage est tout de même beau sur le retour en direction du le van.

img_8985

img_8987

img_8983

Amandine

xx

img_0854-copie

Elzévir Café voyage à Fraser Island

Le temps d’une journée je suis partie explorer Fraser Island le 13 Octobre. Une île faisant partie du Queensland. Avec l’équipe des Whitsundays (on en reparlera), nous avons décidé de partir ensemble sur cette île paradisiaque. Bon, je vais être honnête, on s’est énormément bien amusé !  Au programme: conduire pour la première fois un 4 roues motrices sur la plage et surtout les petits chemins de sable, se baigner dans un lac avec une eau… je te laisse découvrir les photos, elles parleront d’elles mêmes ! Je n’en reviens toujours pas de la couleur du lac  Mckenzie !

img_0887

img_0878

img_0855

img_0854

img_0853

Amandine

xx

Tongariro Alpine Crossing – Nouvelle Zélande

Bonjour à toi ami rêveur et voyageur.

img_0741Si tu te souviens bien, en Mars j’étais en Nouvelle Zélande. Cet article me tient à coeur parce que c’était vraiment une super expérience. L’un de mes plus beaux souvenirs dans ce pays. La randonnée Tongariro Alpine Crossing. Une Rando de 19,4km entre des volcans actifs. Classée parmi les 10 plus belles randonnées au monde ! Je coupe un peu mes récits d’Australie pour te présenter cette traversée. Je ne vais pas te dire que c’est facile. Non. Tout au long il y a des panneaux pour dire aux marcheurs de ne pas hésiter à faire demi-tour si c’est trop difficile.

« A reasonable level of fitness is required to hike the Tongariro Alpine Crossing »

Il y a au debut beaucoup, beaucoup de marches ! Tu t’arrêtes. Tu tentes de reprendre ta respiration. Tu vois des gens faire demi tour. Tu te demandes si oui tu peux ou non le faire. En plus de cela, mon genoux me faisait mal. Ce n’était que le début. Je forçais déjà beaucoup dessus.

Tongariro national park: Tongariro alpine crossing
Tongariro alpine crossing
img_7959
Tongariro alpine crossing

Après beaucoup d’arrêts pour respirer, boire un coup, faire des photographies et surtout admirer le paysage. A son rythme on y arrive. Nous avons mis la journée entière pour faire la traverser. A la fin, on veut juste une douche, et se reposer. Mais la joie que l’on resent à l’arrivée. Se dire: « I DIT IT! J’ai réussi! » C’est juste génial. On repousse nos limites. On se motive. On peut le faire. On veut et on y arrive. Et ca donne ça. Je te laisse regarder les paysages.

Le Mordor ou le Mont Ngauruhoe, avec vue sur le cratère. Paysage lunaire.

LA descente horrible. Sable et cailloux. Impossible de se louper d’un coté un lac toxique et de l’autre le ravin avec que des cailloux et lave séchée.

img_7990
Le cratère rouge. (1886m)
img_8005
On commence à apercevoir les lacs émeraudes.
img_8012
Lac émeraudes (1730m)
img_8020
Lacs émeraudes (1730m)
img_8055
Après la traverser du Cratère du Sud (1650m), vue sur le cratère rouge et en arrière plan le Mont Ngauruhoe (2287m). Son ascension est possible. Cela dit plus dangereux…
img_8061
Le lac Bleu (1725m)
img_8065
La descente vers Mangatepopo, la fin de cette journée.
img_8069
La descente vers Mangatepopo

C’était difficile. Il faisait froid en haut. Les jambes fatiguées surtout pendant la descente. Mais les paysages en valent tellement la peine.

Et toi, une rando qui tu as adoré?

Amandine.

xx